La Suisse fait des pauses

une action de PI Argovie

Apfel_shutterstock_113504578

Comme nous nous réjouissions des pauses, lorsque nous étions enfants ! Nous pouvions alors interrompre les activités imposées et entrer dans un autre état d’être : autonome, calme et libre. Aujourd’hui, les temps ont changé. Nous nous sentons également déterminés par d’autres – moins par l’enseignant devant sa classe qui réclame discipline, résultats et attention, mais plutôt par des méthodes bien plus subtiles qui nous captivent, nous séduisent, nous attrapent, nous envoûtent, nous entraînent ou même nous éloignent des autres. Les activités proposées sont devenues plus complexes, involontaires et donc plus néfastes.

A cela, Politique Intégrale aimerait opposer un petit contrepoint ludique – comme par exemple une petite invitation, peut-être un peu provocante, à mettre de côté ces activités et à s’autoriser une pause. Cette pause devrait te permettre de te retrouver avec toi-même, d’être libre de tes choix, de vivre dans le présent et de te rendre attentif à ton existence. Comme pour le Carême, où les restrictions de nourriture physique donnent place à la nourriture spirituelle, nous allons t’inviter au cours des prochains mois à faire des petits jeûnes ou des petites pauses : pause déchets, pause consommation, pause médias, pause de paroles, pause nourriture, pause énergie ou pause mobilité. Cette courte Mindful_qinterruption volontaire de la routine doit te procurer du plaisir, mais aussi te faire réfléchir et éveiller en toi la joie de l’autodétermination. Elle doit inciter au changement par petites étapes, car nous pensons que les pauses sont un bon moyen pour revenir à une responsabilité personnelle et à l’autodétermination.

→ Invitation à la pause médias
→ Invitation à la pause mobilité