Politique et durabilité – sur les plans personnel, cantonal, national et global

de Cécile Cassini
1 SDGS_qPersonnellement: avec l‘objectif principal 2017 de PI „Suffisance“, nous pouvons faire l‘expérience personnelle que moins correspond à plus. – et comment, en nous exerçant à consommer moins, nous nourrir plus soigneusement, partager plus, échanger, réparer, faire nous-même, organiser de manière créative, nous pouvons vivre de manière durable et confortable.

Cantonal: Un communiqué passionnant eut lieu le 27 avril à l‘Université de Bâle sur la conversion dans le canton de Bâle et sur la recherche s‘y rapportant – La cheffe de projet du développement urbain Catherine Heinzer, ainsi que la doctorante Vera Kämpfer qui a fait son mémoire de recherche sur la durabilité, y expliquèrent comment cela se passe. Leur travail s‘appuyait sur les objectifs de développement durable globaux (SDG‘s) ainsi que sur la stratégie pour le développement durable 2016-2019 et sur le paragraphe 15 de la constitution cantonale bâloise. Il est précisé que

  • l‘Etat s‘oriente en faveur des besoins et du bien-être de la population
  • agit en faveur des ressources naturelles et s’engage dans le développement durable
  • s’engage de même pour l’égalité des chances, la diversité culturelle, l’intégration et l’égalité dans la population
  • comme pour le développement économique.

La collaboration entre la pratique et la recherche a révélé que l‘on ne doit pas, comme par le passé, s‘occuper séparément de l‘environnement, de la société et de l‘économie, mais que l‘action de l‘Etat en faveur de la durabilité est essentielle et doit être élargie de façon globale. En particulier, l’intégration de ces questions devrait se concentrer davantage sur l’extension thématique des besoins fondamentaux et le bien-être de la population. Les thèmes de tous les domaines de la vie se chevauchent et ne sont pas limités, et cela devrait être davantage pris en compte. L‘intégration du développement durable doit également être insérée dans les planifications existantes et dans les processus de gestion politique tout comme dans les instruments et les processus des politiques sectorielles. Tout cela en rapport avec

  • le développement des ressources
  • l‘action sociale
  • la justice intergénérationnelle.

Sur le plan cantonal et régional, nous pouvons nous engager pour ce développement dans les communes et les quartiers (p. ex. projet Gernhattan à Bâle), et en politique sous forme d‘initiatives citoyennes et de référendums.

National: La stratégie pour le développement durable 2016-2019 montre les points politiques forts fixés par le Conseil fédéral pour un développement durable à moyen et à long terme. – Nous pouvons encourager l‘évolution pour un futur durable lors des votations nationales.

Global: Les objectifs de développement durable (Sustainable Development Goals SDG‘s) ont été signés en 2015 par 197 Etats et ils restent notre préoccupation principale à tous en vue d‘un avenir décent pour nos petits-enfants. Dans l’agenda 2030, les 17 buts de développement durable sont définis par 169 sous-buts – Ici, nous pouvons soutenir les ONG qui travaillent à ces buts.

Liste avec touts les thèmes SDG
magazine du KOFF par le thème des SDG
→ visuell erklärt: Wie lebt man Nachhaltigkeit? (en allemand)

Nouvel Etat de Conscience

de Annette Kaiser
AK_qLa conscience pendant nos activités journalières, l’état de rêve et le sommeil profond la nuit qui permettent le repos du corps et de la pensée (mind) nous sont familier à tous. Au réveil le matin, quelque chose au profond en nous-mêmes sait que nous nous sommes bien reposés et que nous avons profondément dormi. Ce « quelque chose » qui en a connaissance nous rappelle, en fait, cet Etat de Conscience pure que nous sommes réellement, et qui engendre une conscience de jour, une conscience de rêve, etc. Cette Conscience pure EST – et a toujours été : immortelle, vaste, sans limite, et de ce fait ne nous est pas vraiment nouvelle. Toutes les traditions mystiques en parlent. La nouveauté aujourd’hui cependant est que tous les hommes sont concernés et peuvent la découvrir. Elle est à la portée de tous ! Ceci est vraiment nouveau. On pourrait nommer cette découverte la « démocratisation de la mystique ». Absolument fantastique !

Que peut représenter cela pour notre époque actuelle ? Il s’agit simplement de lâcher prise . Si nous regardons cela de près et analysons qui nous sommes en essence, ce que le monde et le divin ou le non-nommable pourrait être, cela nous fait vivre un processus qui nous conduit à la reconnaissance de nous-mêmes. Nous ne sommes pas ce que nous pensons être (par exemple : notre corps contient 99,999% de vide). Nous découvrons alors l’essence de l’essence de notre être dans le « non-être » c’est-à-dire la Conscience pure qui contient tout ce qui existe, comme une danse dans le vide. C’est une « r-évolution » silencieuse. De reconnaître cette Unité existante depuis toujours et avant toute diversité survenue ultérieurement, de la prendre comme base de notre civilisation, engendra sa complète transformation. Et c’est exactement ce dont nous avons besoin : un nouvel état de Conscience qui sera capable de faire naître une nouvelle culture de vivre/agir ensemble, localement et globalement.

Annette Kaiser, , enseignante spirituelle et directrice spirituelle de la Villa Unspunnen, visinonaire d’une psiritualité universelle, voire „Eine Welt – Eine Menschheit – Ein Bewusstsein, Grundlagen einer Universellen Spiritualität“ . Elle est à la base et dirige avec Sundar Dreyfus la Villa Unspunnen à Schweibenalp du 8 au 10 septembre 2017 l’évènement « Universelle Spiritualität – Nouvelle Conscience » www.villaunspunnen.ch

„Suffisance“: Le thème de PI pour 2017

de Werner Kaiser, 29.04.2017
2 Suffizienz-Bild_qL’assemblée des membres du 1er avril a décidé de placer – pour une année au moins – le thème de la “suffisance” en premier plan de sa pensée politique et de son action.
Le terme suffisance vient du latin “sufficere”, suffire. Le titre d’un livre illustre ce point : „Suffisant suffit“ (Genug genügt). La suffisance est de toute façon un vaste thème. Trois domaines pour le moins en font partie:

  1. La sphère privée. Il existe un mouvement mondial, composé essentiellement de jeunes et qui essaient de vivre plus simplement. Ils nous le répètent, par leurs paroles et leurs écrits, qu’ils ne le vivent pas comme un renoncement mais bien comme une croissance, du bonheur en plus. Beaucoup d’entre nous pratiquent cela depuis longtemps déjà: moins de mobilité, moins d’articles de luxe, moins de consommation etc.
  2. Le domaine social. C’est une affaire d’équité de savoir de combien de ressources nous avons besoin. Les ressources de la terre sont limitées. En consommant sans égard, ce sont les pays du sud à qui les ressources font défaut, mais avant tout ce seront les ressources pour les générations à venir qui vont manquer. Si le monde entier vivait comme les Suisses, c’est de 2.4 planètes dont nous aurions besoin, pour assurer ce standard à tous. Mais pour prendre ce virage vers l’équité, des mesures politiques sont indispensables.
  3. La sphère socio-politique. Tous les grands partis sont d’avis que la croissance économique est nécessaire pour assurer des places de travail à tous. Il est pourtant évident que notre planète ne supporte plus cette croissance. Qu’il existe des “limites à la croissance”, on le sait depuis 1972. Nous ne pouvons plus chambouler la terre pour assurer des places de travail. Une solution de rechange consiste en un revenu de base, pour lequel nous nous sommes déjà engagés.

Toutes les régions et groupes de travail sont invités – chacun à sa façon – à collaborer à ce thème commun. Pour ce faire, il existe beaucoup de possibilités : Cercles de silence, la fête, lettres aux lecteurs, débat sur le podium, théâtre de rue, pétition publique, être présent dans le journal local, la radio régionale et ainsi de suite. Le thème de cette année représente aussi une belle occasion de vivre – en tant que PI – un élan commun . Cela donne nous donne de surcroît la possibilité de nous faire connaître publiquement.

Bientôt nous allons également voter sur l’initiative “Monnaie pleine” qui nous tient très à coeur. Son but se dirige dans une direction semblable. La soutenir fera également partie des tâches de PI.

Suffizienzkarten, (en allemand)